Actualités

1210 logements sociaux financés dans le Gard en 2016

 
 
1210 logements sociaux financés dans le Gard en 2016

Mardi 21 mars 2017, dans le cadre du bilan des aides à la pierre, Didier Lauga, préfet du Gard, a visité un logement social du parc public d’Alès et a souligné l’excellent résultat obtenu dans le département où 1210 logements sociaux ont été financés, un record qui n’avait jamais été atteint.

Le Gard s’inscrit dans la dynamique nationale et régionale de progression très significative de la production de logements sociaux. Cette hausse départementale de 72 % par rapport à l’année précédente, permet de revenir à une situation de croissance.

La répartition sur le territoire des logements financés en 2016 est de :

  • 292 logements sur l’agglomération de Nîmes Métropole (+ 2 %)
  • 515 logements sur le territoire de l’Agglomération d’Alès (+ 318 %)
  • 403 logements sur le reste du département (+ 37 %).

Ce bon résultat s’explique en grande partie par la fin de la période triennale 2014-2016 pour les 24 communes qui avaient des obligations de production de logements

  • 657 logements financés, soit 54 % du total, sur ces seuls territoires (277 en 2015).

Ce succès est également à mettre au compte du dynamisme des bailleurs sociaux, et aux mesures du Gouvernement en faveur du logement social, notamment :

  • le taux de TVATaxe sur la valeur ajoutée réduit à 5,5 % depuis le 1er janvier 2014,
  • l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties,
  • des modalités d’emprunts plus favorables,
  • des aides à la pierre (2,3 millions d’euros de subventions directes de l’État dans le Gard auxquelles s’ajoutent les subventions des collectivités).

Les résultats très positifs pour le logement social obtenus dans le Gard favorisent également l’économie du bâtiment et contribuent à la dynamique des villes et villages.

Cet excellent bilan conforte la reprise amorcée en matière de construction de logements dans le département du Gard en 2016 :

  • 5 000 logements autorisés, + 50 % par rapport à 2015 alors que l’évolution en région est à + 35 %.
  • 2 700 logements commencés, + 2,8 %, évolution comparable à celle constatée au niveau national (+2,7%) mais encore inférieure à la dynamique régionale (+22%).

Cette dynamique doit se poursuivre en 2017 pour répondre aux besoins qui restent prégnants dans le département.

 

IMG_0680 (800x598)

--

IMG_0683 (800x598)