Epidémie de grippe précoce : les bons gestes pour se protéger et limiter la transmission du virus

 
Epidémie de grippe précoce : les  bons gestes pour se protéger et limiter la transmission du virus

Depuis le démarrage de l’épidémie au début du mois de décembre, la grippe progresse dans toutes les régions de France. Les virus détectés sont essentiellement de type A(H3N2), qui peuvent être particulièrement sévères chez les personnes à risque, en particulier les personnes âgées. Cette semaine, une augmentation notable des passages aux urgences, particulièrement chez les personnes âgées de 65 ans et plus, a été constatée. Cette catégorie de personne, particulièrement vulnérable, représente 2/3 des hospitalisations pour grippe.

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a immédiatement sensibilisé les établissements de santé afin qu’ils puissent activer, si nécessaire, leur dispositif « hôpital en tension ».

Dans  ce  contexte,  la  Direction  générale  de  la  santé  appelle  à  une  vigilance  toute particulière face à la progression de ce virus. Si la vaccination reste la meilleure protection, il  existe  des  gestes  simples  qui  contribuent  à  limiter  la  transmission  de  la  maladie  de
 personne à personne.
 
 Dès le début des symptômes grippaux, il est recommandé  de :
 

  •  Limiter  ses  contacts avec d’autres personnes,  en  particulier  à  risque*,  ou  porter  un masque chirurgical en leur présence.
  •  Se  laver  régulièrement  les  mains  à  l’eau  et  au  savon,  ou  avec  une  solution hydroalcoolique.
  •  Se  couvrir  la  bouche  et  le  nez  avec  le  coude  ou  un  mouchoir  en  cas  de  toux  et d’éternuement.
  •  Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter.

 Pour l’entourage des personnes grippées, il est recommandé :

  • D’éviter les contacts rapprochés avec  la personne grippée et en particulier  si  l’on est soi-même à risque.
  • De se laver régulièrement les mains, notamment après tout contact avec le malade.

 *Personnes à risque : personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques,
 les nourrissons
 
 Enfin, les proches de personnes âgées doivent être vigilants concernant leur état de santé. Il est  recommandé de prendre  des nouvelles  des personnes  les  plus vulnérables  et les plus isolées dans votre entourage.
 
 
 Plus d’informations
 -  Ministère des affaires sociales et de la santé http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/grippesaisonniere
 
 -  Santé publique France
 Bulletins épidémiologiques grippe : http://invs.santepubliquefrance.fr//Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladiesa-prevention-vaccinale/Grippe/Grippe-generalites/Donnees-de-surveillance
 Brochure : « Limitons les risques d’infection» :  http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=912