Actualités

Bilan 2014 de la lutte contre la délinquance : des résultats encourageants

 
Bilan 2014 de la lutte contre la délinquance : des résultats encourageants

Mercredi 25 février 2015, Didier Martin, Préfet du Gard a présenté à la presse le bilan 2014 de la lutte contre la délinquance et de la sécurité routière en présence de Laure Beccuau, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Nîmes et Nicolas Hennebelle, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance d’Alès, du Colonel Pierre Poty, Commandant du groupement de gendarmerie du département, de Gil Andreau, Directeur Départemental de la Sécurité Publique et de Christophe Borgus, Directeur de Cabinet du Préfet du Gard.

Le Préfet a rappelé les objectifs opérationnels fixés en 2014 à savoir :

  •  la poursuite de la lutte contre les atteintes aux personnes, notamment sur la voie publique ;
  • la consolidation des résultats en matière de lutte contre les cambriolages ;
  • le renforcement de la lutte contre les atteintes à la tranquillité dans un esprit de partenariat.

Ces 3 objectifs ayant fait l’objet d’une mise en œuvre renforcée dans les Zones de Sécurité Prioritaires (ZSPZone de Sécurité Prioritaire) que compte le département (Nîmes-Est et Vauvert/Saint-Gilles).

Le bilan de la délinquance dans le Gard pour l'année 2014 peut être présenté comme positif et encourageant.

Dans un département structurellement touché par un haut niveau de délinquance, les grands indicateurs sont orientés à la baisse pour la 3e année consécutive : entre 2013 et 2014, les atteintes aux biens et les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont baissé respectivement de 7% et 3%. Les cambriolages, une des priorités du gouvernement en matière de sécurité, sont également en baisse de 11%.

Dans les deux ZSPZone de Sécurité Prioritaire de Nimes-Est et Vauvert/Saint-Gilles, les tendances sont encore plus encourageantes avec des baisses respectives :

  •  pour les atteintes aux biens :

- dans la ZSPZone de Sécurité Prioritaire de Nimes-Est : - 22 %

- dans la ZSPZone de Sécurité Prioritaire de Vauvert/Saint-Gilles : - 25 %

  •  pour les atteintes aux personnes :

- dans la ZSPZone de Sécurité Prioritaire de Nimes-Est : - 12 %

- dans la ZSPZone de Sécurité Prioritaire de Vauvert/Saint-Gilles : - 31 %

Le Préfet a salué la forte mobilisation des forces de l’ordre ainsi que la part prise par les politiques partenariales de prévention de la délinquance dans l’obtention de ces résultats.

Des axes d’amélioration sont encore à réaliser, notamment en matière de violences faites aux femmes et de violences sexuelles (+ 17%)

Enfin en 2014, en matière de sécurité routière, 43 personnes se sont tuées sur les routes du Gard. Ce chiffre est le plus faible jamais enregistré sur une année dans le Gard. Le nombre de tués sur les routes gardoises baisse de 23 % par rapport à 2013 (56 tués), allant à l'inverse de la tendance nationale. Toutefois, ces bons résultats obtenus en 2014 demeurent plus que fragiles et doivent être confirmés en 2015.