Actualités

Bilan de la participation aux sessions de formation aux gestes qui sauvent

 
Bilan de la participation aux sessions de formation aux gestes qui sauvent

Après les attentats de novembre 2015, de nombreux Français ont exprimé le souhait de connaître les gestes utiles pour sauver des vies.

Pour répondre à cette demande, le ministère de l’Intérieur avec l’ensemble des acteurs du secours, ont organisé des séances d’initiation de 2 heures. Au cours de ces sessions gratuites, certains gestes qui sauvent ont été enseignés : alerter les secours, masser, défibriller et traiter les hémorragies.

Des sessions de formation aux gestes qui sauvent ont été assurées du 6 au 28 février 2016 qui ont permis à 844 personnes de participer à celles-ci.

Ces gestes peuvent être pratiqués lors d’accidents de la vie quotidienne ou de situations exceptionnelles comme les événements tragiques du 13 novembre 2015.

Ces sessions ont été organisées sur l’ensemble du territoire français au cours du mois de février. Elles ne donnent pas lieu à la délivrance d’un diplôme mais chaque participant a reçu une attestation délivrée par le formateur au nom du préfet.

Partenaires de cette opération :

Dans la continuité de la communication lancée fin 2015 avec l’affiche « Réagir en cas d’attaque terroriste », le Service d’Information du Gouvernement et le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale ont lancé une campagne vidéo pour apprendre aux citoyens les réflexes permettant de se protéger et de sauver des vies en cas d’attaque terroriste.

Comme l’a expliqué le Premier ministre à la suite des attentats du 13 novembre 2015 : «Nous allons vivre longtemps avec la menace terroriste». Dans ce contexte, il est nécessaire de développer une «culture de sécurité» reposant sur la sensibilisation de la société française aux bons comportements à adopter en cas d’attaque.

Suivez la vidéo sur www.encasdattaque.gouv.fr