Actualités

Bilan de la sécurité dans le Gard pour l'année 2013

 
Bilan de la sécurité dans le Gard pour l'année 2013

Vendredi 24 janvier, Didier Martin, Préfet du Gard, a dressé le bilan de la sécurité dans le Gard pour l'année 2013, en présence de Laure Beccuau, Procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance de Nîmes, Thierry Lescouarc'h, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance d'Alès, du colonel Pierre Poty, Commandant le groupement de gendarmerie départementale, et de Gil Andreau, Directeur Départemental de la Sécurité Publique.

A cette occasion, le Préfet a présenté aux journalistes les chiffres en matière de délinquance pour le département du Gard :

- Une baisse importante des atteintes aux biens (- 7,9% ), notamment en ce qui concerne les vols à main armée avec arme à feu (- 24,1%), les vols liés à l'automobile et aux deux roues (-17,6%) ou encore les cambriolages (- 12,9%)

- Une légère hausse des atteintes aux personnes (+ 3,7%),

- Une stabilité des atteintes à la tranquillité publique (= 0,08%),

- Un bilan chiffré de la délinquance dans les deux Zones de Sécurité Prioritaires gardoises :

    > ZSPZone de Sécurité Prioritaire Saint-Gilles/Vauvert : grande baisse des vols à la tire (- 83,87%), des cambriolages (- 28,11%), des dégradations (- 23,63%) et des atteintes aux personnes (- 6,1%)

   > ZSPZone de Sécurité Prioritaire Chemin Bas d'Avignon/Mas de Mingue: baisse importante des vols à main armée (- 80%), des cambriolages (- 24,07%) et une hausse des infractions révélées par l'activité des services – stupéfiants (+ 48,28%). Néanmoins, quelques points de préoccupation subsistent pour le Mas de Mingue.

- Les objectifs départementaux pour l'année 2014 (+ mise en œuvre renforcée en ZSPZone de Sécurité Prioritaire) :

   > Poursuivre la lutte contre les atteintes aux personnes notamment sur la voie publique et au sein du cercle familial.

   > Consolider et accentuer les résultats en matière de lutte contre les cambriolages

   > Renforcer la lutte contre les atteintes à la tranquillité publique dans un esprit de partenariat, de visibilité des forces de l'ordre et de renforcement du lien police/population

   > Poursuivre la lutte contre les fraudes et l'économie souterraine, y compris en renforçant la captation des avoirs criminels

Le Préfet a également fait un point sur la sécurité routière, au cours duquel il a souligné la baisse remarquable du nombre de décès sur les routes gardoises l'an dernier (56 décès, soit une baisse de – 17,6 % entre 2012 et 2013). Malgré les bons chiffres obtenus en 2013 dans ce domaine, le Préfet a tenu à rappeler la forte implication des facteurs alcool/stupéfiants et vitesse, encore trop souvent à l'origine des accidents mortels : en 2013, pour 42 % des personnes tuées dans un accident de la route, la consommation d'alcool et/ou de produits stupéfiants est en cause.