Actualités

Contrat de ville - La nouvelle politique de la ville fait son bilan à La Grand Combe et St Ambroix

 
Sous la présidence de Patrick Malavieille, président du Groupement d’Intéret Public qui anime les politiques de la ville sur le piémont cévenol, le comité de pilotage des nouveaux contrats de ville de la Grand Combe et de St Ambroix s’est réuni ce jeudi 17 décembre à 14 h30 en sous-Préfecture d’Alès en présence d’Olivier Delcayrou Sous-Préfet d’Alès, d’Amal Couvreur Vice-présidente déléguée aux contrats de villes du Conseil Départemental du Gard. L’ensemble des membres du GIP ( l’État, le Conseil départemental du Gard, les communautés de communes du Pays Grand Combien, De Cèze Cévennes et Vivre en Cévennes, associés à la CAF, le Région, pôle emploi, l’éducation nationale, les chambres consulaires …) a ainsi pu tirer le bilan de l’année 2016 et définir les orientations pour 2016.
  • Une nouvelle politique recentrée, associant les habitants

La nouvelle géographie prioritaire rationalise et recentre les actions de la politique de la ville au bénéfice des territoires les plus en difficulté et permet de renforcer les moyens qui y sont consacrés. Les nouveaux contrats de ville élargissent le partenariat et mettent l’accent sur le développement économique des territoires choisis. Des conseils citoyens sont instaurés dans chaque quartier afin d’associer les habitants à la construction et la réalisation des actions proposées.

  • Un premier bilan encourageant

Les territoires concernés par les deux contrats sont : les quartiers de « Trescol - la levade » (1100 hab) et du « Centre-ville - Arboux » (2330 hab.) à la Grand Combe et de « l’Ecusson » (1070 hab) à St Ambroix.

De très nombreuses actions ont été menées sur ces territoires pour favoriser la cohésion sociale, la réussite éducative, l’accès à la prévention et aux soins, l’accès à la culture, le soutien à l’insertion professionnelle et la recherche d’emploi ou encore l’amélioration du cadre de vie.

Dans le contexte des attentats qui ont endeuillés notre pays des actions pour favoriser l’égalité et la citoyenneté ont également été lancées (ateliers de savoirs sociolinguistiques, action de connaissance des droits et de promotion de l’égalité et du vivre ensemble…).

Les conseils citoyens de La Grand Combe et St Ambroix ont été constitués et ont commencé à se réunir. Ils sont composés de 12 habitants et 8 associations et acteurs locaux pour le premier et de 10 habitants et 10 associations et acteurs locaux pour le second, tous issus des quartiers concernés.

  • Des moyens renforcés :

Pour 2015, le montant des financements alloués aux différentes actions portés par les opérateurs locaux des quartiers ont été renforcés. Ainsi, sur les deux contrats,266 000€ ont été apportés par l’État, 114 000€ par le département et 51 000€ par les communautés de communes soit un total, grâce à ce partenariat de près de 450 000€

  • Des nouveautés pour 2016 et le lancement d’un appel à projets

Outre le maintien d’un engagement fort des partenaires, de nouveaux objectifs ont été actés lors de ce comité de pilotage pour élargir encore le partenariat, développer les actions contribuant à la création d’emploi et au développement économique et à l’amélioration du cadre de vie.

Le calendrier de travail a été défini : lancement de l’appel à projets 2016 3ème semaine de janvier pour un dépôt de candidature au plus tard le 20 février et plusieurs réunions de travail avec le réseau associatif seront programmées en ce début d’année. L’objectif affiché est de notifié les soutiens 2016 aux associations retenues avant le fin du mois de mars.