Actualités

Déjà 4 signatures des 8 contrats de ville que compte le département

 
Déjà 4 signatures des 8 contrats de ville que compte le département

Aux côtés des représentants de l’ensemble des collectivités et partenaires associés au dispositif, le Préfet du Gard a signé plusieurs contrats de ville 2015-2020 définis dans le cadre de la nouvelle géographie prioritaire :

- celui du Gard Rhodanien, le 9 juillet, avec Jean-Christophe Rey, Maire de Bagnols-sur-Cèze et Président de l’Agglomération du Gard Rhodanien et Roger Castillon, le Maire de Pont-Saint-Esprit ;
- celui d’Alès, le 6 juillet dernier, avec Max Roustan, Maire d’Alès, et Président d’Alès Agglomération, et Bonifacio Iglesias, Maire d’Anduze ;
- celui du Pays Grand Combien, le même jour en présence de Patrick Malavieille, Maire de la Grand Combe et Président de la Communauté de Communes du Pays Grand Combien.

Enfin, lundi 13 juillet prochain, la signature du contrat de ville 2015-2020 de la Communauté d’Agglomération de Nîmes Métropole aura lieu en présence de Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes, Yvan Lachaud, Président de la Communauté d’Agglomération de Nîmes Métropole et Edouard Valadier, Maire de Saint-Gilles.

Un contrat de ville retient principalement 3 orientations stratégiques : 

> l’emploi et le développement économique pour accompagner les demandeurs d’emplois dans leur recherche et mieux mettre en adéquation l’offre et la demande sur le marché du travail ; 

> la cohésion sociale notamment en proposant des projets éducatifs afin d’éviter le décrochage scolaire et de prévenir la délinquance, pour assurer un meilleur accès aux soins, et pour mettre en place des actions de prévention afin d’améliorer la qualité de vie et pour mieux vivre ensemble ; 

> le cadre de vie pour améliorer la qualité de vie et pour favoriser l’implication et la rencontre des habitants.

Une des particularités des nouveaux contrats de ville est le dispositif de participation des habitants mis en place dans chaque quartier prioritaire : le conseil des citoyens. Il est composé d’une part d’habitants tirés au sort et de l’autre des représentants d’associations et d’acteurs locaux. Il a pour but de favoriser l’expression des habitants et usagers aux côtés des acteurs institutionnels tout en stimulant les initiatives citoyennes.