Actualités

Etat d’urgence : le Préfet aux côtés des maires et des forces de l’ordre pour la sécurité de tous

 
Etat d’urgence : le Préfet aux côtés des maires et des forces de l’ordre  pour  la sécurité de tous

Suite aux attentats meurtriers survenus à Paris et dans le département de la Seine-Saint-Denis dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, et à l’état d’urgence décrété par le Président de la République sur l’ensemble du territoire, Didier Martin, Préfet du Gard en présence des Procureurs de la République de Nîmes et d'Alès, a réuni l’ensemble des maires du Gard, le 19 novembre 2015 à l’Ecole Nationale de Police de Nîmes.

Le Préfet du Gard a souhaité informer les maires du département, venus nombreux, sur les mesures prises dans le département depuis les attentats, sur la notion d’état d’urgence et sur l’adaptation de la posture vigipirate.

IMGP1247 (640x427)

 En effet, suite aux attentats, le Préfet du Gard a immédiatement réuni le samedi 14 novembre l’État-major de sécurité, instance qui réunit autour du préfet et des procureurs de la République de Nîmes et d’Alès, les membres du corps préfectoral et les responsables des services de sécurité concernés, (présents également lors de la réunion d’information des maires),  afin de mettre en œuvre un ensemble de mesures pour assurer la sécurité des gardoises et des gardois.

 Ainsi, dans le cadre de l’état d’urgence les compétences de police administratives des autorités de l’État sont renforcées afin de permettre notamment de prononcer des assignations à résidence et d’ordonner des perquisitions administratives à domicile.

 Parmi les mesures figure également la mobilisation accrue sur la voie publique des policiers et gendarmes dans le cadre du plan vigipirate renforcé, avec une attention spéciale sur les sites et lieux sensibles notamment de grande fréquentation comme les gares, les sites sensibles, les centres commerciaux….

 Enfin, le traditionnel plan anti-hold up « fêtes de fin d’année » a été activé dés le samedi 14 novembre en lien avec les représentants des professions à risque et les chambres consulaires. Ce dispositif prévoit le renforcement de la visibilité des forces de l’ordre sur la voie publique afin de dissuader la commission de vols ou de violences dans les commerces.

 C’est dans ce contexte que le Préfet du Gard est allé à la rencontre des forces de l’ordre dans des centres commerciaux aux Angles, à Nîmes (accompagné par Emmanuel Dumas, Commissaire de Police, chef du service sécurité de proximité) mais également à la gare de Nîmes.

Le Préfet du Gard rappelle que la sécurité est l’affaire de tous.

IMG_4805 (478x640)

--

IMGP1251 (640x518)

--

DSC_0121 (640x427)