Actualités

Le Préfet co-préside le groupe de travail "lutte contre les violences faites aux femmes"

 
 
Ce jeudi 27 novembre, le groupe de travail "lutte contre les violences faites aux femmes" s'est réuni sous la co-présidence de Didier Martin, Prefet du Gard, Laure Beccuau, Procureure de la république près TGITribunaux de grande instance de Nimes et nicolas Hennebelle, Procureure de la république près le TGITribunaux de grande instance d'Alès.

Ce groupe permet de rappeler que le gouvernement a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes une priorité politique avec la misère œuvre d'actions ambitieuses avec les associations et les professionnels concernés.

Dans le Gard, les violences conjugales ont augmente de 14% entre 2012 et 2013 (contre 36% entre 2011 et 2012). Plus spécifiquement, entre 2011 et 2013, les viols sont passés de 106 à 111, les agressions sexuelles de 75 à 126, et les violences dans le couple de 456 à 946.

Dans le Gard, un certain nombre d'actions ont deja ete conduites dans le cadre du 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites àux femmes 2014-2016 : la convention locale relative au traitement des mains courantes et des proces verbaux de renseignements judiciaires en matière de violences conjugales, l'élaboration d'une plaquette d'information et la création de places d'hébergement.

La loi du 4 aout 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes permet de consolider les dispositifs de protection et de réaliser des avancées concrètes pour les victimes: l'ordonnance de protection renforcée, le telephone portable grave danger et l'éviction du conjoint violent.