Actualités

Le Préfet du Gard inaugure le rond-point « Côte du Rhône gardoise » à Bagnols-sur-Cèze

 
 
Le Préfet du Gard inaugure le rond-point « Côte du Rhône gardoise » à Bagnols-sur-Cèze

Le mardi 10 mai, Didier Lauga, préfet du Gard, a participé à l’inauguration du rond-point côte du Rhône gardoise à Bagnols-sur-Cèze, en présence notamment de Denis Bouad, président du conseil départemental, Alexandre Pissas, vice-président du conseil départemental, conseiller départemental du canton de Bagnols-sur-Cèze et maire de Tresques, de Jean-Christian Rey, maire de Bagnols-sur-Cèze et président de la communauté d’agglomération du Gard Rhodanien et de Géry Delbecque, président de la compagnie de la « Côte du Rhône gardoise ».

La route nationale 86 traverse la ville de Bagnols-sur-Cèze du Nord au Sud et constitue l’un des axes routiers principaux de la ville. Cet axe de communication relie par ailleurs Remoulins à Bollène et accueille également un trafic important lié au transit, tout au long de l’année.

La ville de Bagnols-sur-Cèze a décidé d’aménager la section de la RN86 comprise entre le carrefour de la RD980 et le Pont de Cèze, section qui marque l’entrée nord de l’agglomération. 

L’aménagement a consisté à :

  • créer un carrefour giratoire au croisement avec la RD 980,
  • créer des trottoirs larges et deux voies de circulation séparées par un terre-plein borduré en section courante,
  • créer un carrefour giratoire avec la RD 360,
  • reprendre la structure du réseau pluvial et renouveler les réseaux d’eaux usées et d’eau potable,
  • programmer l’enfouissement des divers réseaux secs (électricité, téléphone),
  • remplacer le dispositif d’éclairage.

Cet aménagement est compatible avec le passage des convois exceptionnels sur cet axe routier, vecteur économique régional.

Le financement de l’opération d’un montant de 1,170 M€ est le suivant :

  • Ville de Bagnols-sur-Cèze : 544 000 €
  • Département du Gard : 267 000 €
  • État (DIRMED) : 359 000 €

Par ailleurs la DIRMED a financé (non inclus dans ce montant de 1,170 M€) la réfection complète de la chaussée pour un montant total de 180 000 €. Au total, l’État a ainsi investi 539 000 € pour cette opération.

20160510__1CC1013

---

20160510__1CC1092