Actualités

Le Préfet du Gard préside le CLSPD et signe la stratégie territoriale de sécurité de Nîmes

 
 
Jeudi 8 septembre, Didier Lauga, préfet du Gard, a co-présidé avec Laure Beccuau, procureure de la République, près du Tribunal de Grande Instance de Nîmes et Richard Tibérino, conseiller municipal chargé de la sécurité, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPDConseil Local de Sécurité et de la Prévention de la Délinquance) de Nîmes en présence notamment de Christian Patoz, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN), Jean-Michel Suau représentant Denis Bouad, président du département du Gard et de tous les autres membres de cette instance.

À l’issue du CLSPDConseil Local de Sécurité et de la Prévention de la Délinquance, a été signée la stratégie territoriale de sécurité de Nîmes (2017-2020), ainsi que la convention de coordination entre la police municipale et la police nationale.

En ce qui concerne le bilan de la délinquance de la ville de Nîmes, les atteintes aux biens ont enregistré une baisse de -12,7 % et les atteintes aux personnes une baisse de -7,4 %. Toutefois, les violences urbaines ont augmenté de +6,5 % notamment en raison des nombreux mouvements sociaux du début d’année contre la loi travail.

 Pour lutter contre la délinquance, la ville de Nîmes dispose de moyens importants notamment :

  •  154 policiers municipaux ;
  •  270 caméras de voie publique ;
  •  1 centre interurbain de visionnage des images aujourd’hui partagé au niveau de l’agglomération de Nîmes Métropole.

 Pour lutter contre la délinquance et mettre en place une politique de prévention, la ville s’est dotée d’un contrat local de sécurité, et d’une stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance.

 Par ailleurs, pour mettre en œuvre sa politique de prévention de la délinquance, la ville a bénéficié du soutien financier de l’État :

 Cette stratégie de sécurité, signée par le préfet du Gard, la procureure de la République, le DASEN et le conseiller municipal chargé de la sécurité représentant le sénateur-maire de Nîmes constitue la partie prévention de la délinquance du contrat de ville piloté par l’agglomération et se décline dans un plan de 28 actions autour de trois axes :

  1.  Les jeunes exposés à la délinquance (10 actions)
  2.  Les femmes victimes de violences (3 actions)
  3.  L’amélioration de la tranquillité publiques (15 actions)

Enfin, la convention de coordination entre la police municipale et la police nationale détermine les modalités d’intervention des deux pour permettre une meilleure efficience.

Les objectifs opérationnels prioritaires sont :

  •  Lutte contre la délinquance des mineurs
  •  Lutte contre la consommation et la vente de produits stupéfiants
  •  Lutte contre les cambriolages
  •  Lutte contre les vols avec violences
  •  Lutte contre les violences faites aux femmes
IMG_7748 (640x478)

--

IMG_7752 (640x478)