Actualités

Le préfet du Gard inaugure le nouveau site de l’URSSAF

 
 
Le préfet du Gard inaugure le nouveau site de l’URSSAF

Le jeudi 20 novembre 2014, Didier Martin, Préfet du Gard a inauguré le nouveau site de l’Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales (URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales) de Nîmes.

Étaient notamment présents à cette manifestation, Jacky Vesper, Président du Conseil d’administration de l’URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales Languedoc-Roussillon, Jean-Eudes Tesson, Président du Conseil d’administration de l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (ACOSS), Monique Gilles, Présidente du Conseil départemental du Gard, URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales Languedoc-Roussillon, Franck Barbe, Directeur de l’URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales Languedoc-Roussillon, Michel Weissgerber, Directeur départemental du Gard, URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales Languedoc-Roussillon, Nathalie Nury, Vice-Présidente du Conseil Général représentant Jean Denat, Président du Conseil Général et Marie-Reine Delbos représentant Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nîmes.

Dans son discours, le Préfet du Gard a souligné que les services de l’URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales contribuent au quotidien, avec efficacité à la gestion de la Solidarité Nationale. En effet, les cotisations patronales et salariales prélevées sont utilisées au financement de la Sécurité Sociale, héritage du Conseil National de la Résistance.

Cette gestion efficace est complétée par des contrôles destinés à lutter contre le travail illégal et la fraude sociale suivis par le Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) qu’il préside avec la Procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance de Nîmes. La lutte contre la fraude est en effet une priorité nationale car elle gangrène l’économie et fausse la concurrence entre les entreprises.

---

IMG_1237 (800x598)