Actualités

Les services de l’État mobilisés pour la lutte contre la pauvreté

 
Mercredi 21 octobre 2015 dans l’après-midi, Didier Martin, Préfet du Gard, a coprésidé avec le Président de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), la séance d’installation du Comité Départemental des Services aux Familles ayant pour objet d’élaborer, d’ici fin 2016, le schéma départemental des services aux familles.

Cette réunion a été suivie par la tenue du Comité de Pilotage du Plan National de Lutte contre la Pauvreté coprésidé par Jean-Michel Suau, Conseiller Départemental représentant Denis Bouad, Président du Conseil Départemental. Le suivi de ce plan est réalisé au niveau départemental afin de renforcer la proximité et l’efficacité des actions conduites sur le territoire. En préambule, l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques a présenté une étude sur la pauvreté dans le Gard.

DSC_3720 (640x426)

--

DSC_3721 (640x426)

2 Déplacements dans des structures associatives :

Dans la matinée, le Préfet du Gard et Isabelle Knowles, Directrice Départementale de la Cohésion Sociale (DDCSDirection Départementale de la Cohésion Sociale) se sont déplacés dans des structures associatives du secteur « accueil hébergement et insertion » et sont également allés à la rencontre de bénévoles œuvrant dans la distribution de denrées alimentaires.

Leur première visite s’est effectuée dans les locaux nîmois de l’association Accueil DE JOur (ADEJO) qui emploie 5 salariés et davantage en période hivernale.

 Cet établissement offre différentes prestations :

  • un accueil d’urgence de jour avec notamment la distribution de 80 repas par jour, 50 petits- déjeuners par jour, l’accès aux douches et sanitaires, un service lavage de linge…
  • un accueil de nuit d’une capacité d’accueil de 20 places,
  • un Service d’Accueil et d’Orientation (SAO) animé par 3 Conseillères en Economie Sociale et Familiale (CESF). Chaque parcours est individualisé afin de permettre à chaque personne d’entrer dans une démarche d’insertion et d’autonomie. A cet égard plus de 250 personnes sont domiciliées à l’ADEJO dans le cadre de leurs démarches administratives,
  • un service d’hébergement d’urgence d’une capacité d’accueil de 25 places en hébergement temporaire. Ces hébergements sont répartis sur la ville de Nîmes et le dispositif a été renforcé en hiver 2014 par le financement de 17 places supplémentaires par l’Etat.
DSC_3685 (640x426)

Lors de leur second déplacement, ils se sont rendus dans les locaux de l’accueil de jour de la Croix Rouge, ouverts à Nîmes en février 2015, qui s’adressent uniquement aux familles et aux mères isolées avec enfants. De 15 à 30 familles par mois fréquentent ce lieu qui propose des nombreux ateliers : cours d’’alphabétisation, cuisine, activité manuelle, bien être,…..

DSC_3689 (640x426)

Les repas ou petits déjeuners proposés par ces structures sont réalisés à partir de produits fournis par la Banque alimentaire. C’est dans ce lieu que le Préfet du Gard s’est ensuite rendu afin de rencontrer les bénévoles.

 Plus d’une tonne de produits frais et 2 à 3 tonnes de produits secs ou autre arrivent chaque jour dans ces locaux de 700 m². Les bénévoles et deux jeunes entrés dans le dispositif « Service Civique » trient et recensent tous les produits déposés par les grandes enseignes (42 % de l’approvisionnement).

Le Fond Européen d’Aide aux Démunis (FEAD) avec 38 % de l’approvisionnement et les collecte (13%) complètent le stock, qui est distribué à plus de 20 Centres Communaux d’Action Sociale (CCASCentre communal d'action sociale) ou autres associations.

DSC_3702 (640x426)

Cette matinée s’est terminée par la visite des nouveaux locaux d’un des deux Restos du Cœur de Nîmes, inaugurés au mois de mai, et situés dans le quartier du Chemin Bas d’Avignon.

Les bénévoles de cette structure, d’une surface de 450m², réceptionnent les denrées alimentaires avant de les redistribuer à de nombreux bénéficiaires préalablement inscrits.

DSC_3710 (640x426)