Actualités

Préfet du Gard et procureur de la République adjoint présents sur un contrôle routier

 
Mercredi 22 février, une action coordonnée de lutte contre l’insécurité routière a été organisée en présence de Didier Lauga, préfet du Gard, de François Schneider, procureur de la République adjoint près le Tribunal de Grande Instance de Nîmes et du colonel Stéphane Lacroix, commandant le groupement de gendarmerie du Gard.

En ce début d'année, déjà 9 personnes ont déjà perdu la vie sur les routes du département (contre 5 sur la même période en 2016) et de nombreuses infractions sont commises au quotidien par des automobilistes imprudents et parfois même inconscients.

Ainsi, cette opération avait pour but de rappeler la fermeté et la mobilisation de l'Etat pour éviter que de nouveaux drames ne se produisent.

 Le bilan des contrôles effectués est le suivant :

  •  7 dépassements de la vitesse maximale autorisée hors agglo dont un de plus de 50km/h avec immobilisation du véhicule.

En effet, le préfet peut désormais prononcer une immobilisation ou une mise en fourrière d’un véhicule dès la première constatation de dépassement de 50km/h ou plus de la vitesse maximale autorisée. Ce nouveau dispositif sera appliqué systématiquement pour ce type d’infraction.

  •  3 conduites sous l'emprise de produits stupéfiants,
  •  13 infractions diverses dont 8 pour usage d'un téléphone en main par le conducteur, 2 défauts de contrôle technique, 1 conduite de véhicule avec pneu lisse, 1 franchissement de ligne continue et 1 wheeling (conduite sur roue arrière avec une moto).
DSC_0127 (640x427)

--

IMG_9995 (640x478)