Actualités

Prévention des risques de noyades en piscine

 
 
Prévention des risques de noyades en piscine

Ce week-end, deux enfants ont échappé à la noyade grâce à l’intervention des pompiers et à la pratique des gestes de premier secours.

Dans la première situation, pendant qu’un père de famille jouait à la console dans une chambre avec le plus grand de ses enfants, le second, âgé de 22 mois, a quitté la pièce.

Il s’est rendu sur la terrasse séparée en deux parties par un grillage. Un portillon s'y trouvait initialement. Celui-ci s’étant cassé la veille, les parents avaient installé un morceau de grillage obstruant le passage mais l'enfant est passé dessous afin d’atteindre la piscine est située 2 mètres derrière le portillon.

Lorsque la mère est rentrée au domicile, elle a découvert l'enfant dans l'eau face immergée. Elle a crié et le père s’est jeté dans l'eau pour le sortir. Les premiers gestes de secours ont été pratiqués par celui-ci. L’enfant s'est remis à respirer et a craché de l'eau.

Les secours, rapidement sur les lieux ont pris le relais. Le pronostic vital n’a pas été engagé et l’enfant transporté au CHU Montpellier ne devrait garder aucune séquelle.

 Dans la deuxième situation, un enfant âgé de 3 ans a également échappé à la surveillance de ses parents durant quelques secondes. Il s’est retrouvé flottant dans la piscine, inanimé et bleu. Le père lui a prodigué les gestes de premiers secours et ce qui a permis permet l'évacuation des fluides. L'enfant a repris rapidement connaissance. Il a été transporté par les pompiers aux urgences de CHU Nîmes pour examens de contrôle.

Ces deux drames évités conduisent à rappeler qu’il est obligatoire de sécuriser sa piscine (enterrée ou semi-enterrée) par un ou des quatre types de dispositif de sécurité conforme aux normes. Depuis le 1er janvier 2006, cette mesure s’impose pour toutes les piscines privées, neuves ou existantes.

 Pour rappel, plus de la moitié des victimes en piscine sont des enfants de moins de 6 ans. Un manque de surveillance a été relevé dans trois noyades sur quatre chez les enfants de moins de 6 ans.

Une surveillance constante et rapprochée des enfants est indispensable : aucun dispositif de sécurité ne remplace votre vigilance.

> 1533 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,28 Mb

Les bons réflexes sur : http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/accidents/noyades.asp

 
 

Documents listés dans l’article :