Actualités

Remise de prix aux lauréats du concours national de la Résistance et de la Déportation

 
 
Remise de prix aux lauréats du concours national de la Résistance et de la Déportation

Mercredi 30 mai 2018, après la remise des prix aux lauréats départementaux du concours national de la Résistance et de la Déportation, dont le thème cette année était, «S’engager pour libérer la France»,Didier Lauga, préfet du Gard, a reçu dans les salons de la préfecture les élèves et leurs professeurs dont les travaux ont été retenus par les correcteurs gardois.

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) a été institué officiellement en 1961 par Lucien Paye, alors ministre de l'éducation nationale, à la suite d'initiatives d'associations d'anciens résistants et déportés. Au succès jamais démenti, le concours est un moment fort, de la jeunesse qui se penche sur l'une des pages les plus douloureuses de notre Histoire.

Il s’agit de perpétuer auprès des plus jeunes l’indispensable devoir de mémoire.Comme le disait Françis ROSENSTIEL, professeur à l’université de STRASBOURG : « Un peuple sans mémoire perd toute dignité et n’est jamais porteur d’avenir ».

 Dans le Gard, depuis de très nombreuses années, les services de l’État (préfecture, Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre, l’inspection d’académie), les associations de résistants et de déportés et les élus (mairies ou conseil départemental), se mobilisent autour des valeurs essentielles du Conseil National de la Résistance, fondé le 27 avril 1943 par Jean Moulin.

Les 1ers prix de cette année sont :

  •  Florentin Garcia, du lycée Albert Camus de Nîmes (devoir individuel) 
  •  Circé Peretti-Wattel, du collège Gaston Doumergue de Sommières (devoir individuel) 
  •  une classe du lycée Jean-Baptiste Dumas d’Alès (travaux collectifs) 
  •  une classe du collège Lou Castellas de Marguerittes (travaux collectifs) 

 

IMG_3543 (800x598)

--

IMG_3561 (800x598)