Actualités

Signature du 2ème Programme d’Action de Prévention des Inondations de Nîmes

 
Signature du 2ème Programme d’Action de Prévention des Inondations de Nîmes

Jeudi 12 février 2015, Didier Martin, Préfet du Gard a signé avec le Sénateur-Maire de Nîmes, le Président du Conseil Général du Gard, le Président de Nîmes Métropole, le Président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon et les autres cofinanceurs, le deuxième Programme d’Action de Prévention des Inondations (PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations II) de la ville de Nîmes. Ce programme, d'un montant global de 100 M€, couvrira la période 2015–2020.

Il fait suite au PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations I décidé en 2007 et mis en œuvre entre 2009 et 2014.Dans le cadre du PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations 1, plus de 87 millions d'euros d’études et de travaux ont été réalisés avec un taux d'avancement réel de l'ordre de 80 %. L’Etat a pour sa part contribué à hauteur de 30 millions d’euros à ce programme. Les inondations de l’automne 2014 ont démontré l’efficacité des travaux réalisés sur le cadereau d’Alès puisque les déversements amont notamment ceux du chemin de Camplanier ont été absorbés dans l’ouvrage construit sous l’avenue Pompidou.

 Pour le PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations 2, l’État, principal co-financeur, intervient à hauteur de 40M€ au côté des collectivités dont principalement la Ville de Nîmes, le Conseil Général, la Communauté d'agglomération Nîmes Métropole et le Conseil Régional.

Ce projet, labellisé à Paris par la Commission Mixte Inondation (CMI) du 6 novembre 2014, s’inscrit dans le cadre du dispositif national PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations qui promeut une gestion intégrée des risques d’inondation en vue de réduire leurs conséquences dommageables pour les personnes, les biens, les activités économiques et l’environnement.

 Il permettra de développer les mesures de prévention en matière de connaissance, d'alerte, de culture du risque, de réduction de la vulnérabilité, mais également de terminer le programme d’aménagement structurel du cadereau d’Alès et de réaliser l’essentiel du programme d’aménagement du cadereau d’Uzès.

 

_DSC2395 (800x532) (2)