Actualités

Signature du Contrat de Ville de Nîmes Métropole le 13 juillet 2015

 
 
Le contrat de ville 2015-2020 de Nîmes Métropole a été signé le lundi 13 juillet 2015 au siège de l’agglomération nîmoise par de très nombreuses institutions : pour l’État, par Didier Martin, Préfet du Gard, Laure Beccuau, Procureur de la République de Nîmes, Armande Le Pellec Muller, Recteur de l’Académie de Montpellier et Claude Rols, Directeur Départemental de l’Agence Régionale de Santé. Sont signataires pour les collectivités locales : Nîmes Métropole représentée par son président Yvan Lachaud, la ville de Nîmes représentée par Franck Proust, Premier adjoint au Maire de Nîmes et Député européen, la ville de Saint-Gilles représentée par son Maire-conseiller départemental Eddy Valadier, la ville de Marguerittes, le Conseil départemental du Gard représenté par son Président Denis Bouad, le Conseil Régional Languedoc-Roussillon, représentée par Anne-Marie Vendeville.

Sont également de signataires de ce Contrat de Ville : la CAF, Pôle Emploi, les chambres consulaires, les bailleurs sociaux, ERDF...

Ce contrat de ville 2015-2020 succède au CUCSContrats urbains de cohésion sociale signé en 2008.

Conformément à la loi de février 2014 réformant la Politique de la ville, ce contrat comporte plusieurs nouveautés :

- Il prévoit la création de Conseil Citoyens pour associer les habitants des quartiers prioritaires aux décisions les concernant.

- Il prend en compte les problématiques du développement économique, de l’emploi, de la lutte contre le chômage, qui constituent des enjeux forts pour les habitants des quartiers prioritaires.

- Il tient compte de la nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville définie par l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques en 2014. De nombreux quartiers de Nîmes (Pissevin, Valdegour, Richelieu, Gambetta, Mas de Mingue, Chemin Bas d’Avignon, Route de Beaucaire, Nemausus/Jonquille) et de Saint-Gilles (centre ancien, Sabatot) en font partie. Marguerittes a pour sa part été placée en « Veille Active ».

- Le nouveau contrat de ville prévoit aussi les nouvelles opérations ANRUAgence Nationale de la Rénovation Urbaine prévues entre 2016 et 2025 à Pissevin-Valdegour, Mas de Mingue et Chemin Bas d’Avignon.